La fraise de veau

coleretteCet abat bon marché (environ 10 € le kg) ne tient pas son nom du fruit, puisque, vous l’aurez remarqué, ça n’y ressemble en rien ! C’est une référence à la grande collerette fermée qu’on portait aux XVI et XVIIème siècles, en tissu plissé, qui s’appelle une fraise et qui, effectivement ressemble à cette membrane, dont je vous épargne le détail de la provenance, pour ménager les âmes sensibles. Je mangeais ça enfant, et j’adorais déjà ; cela faisait bien longtemps qu’on n’en trouvait plus trop, et j’en ai croisé sur un étal le mois dernier. Damned ! m’écriais-je alors. Je n’en avais pas vu de crue depuis une éternité… Bien sûr, on en voit de la cuite, préparée, chez certains charcutiers. Au risque de me faire des ennemis dans la profession, je vous déconseille cet achat. En effet, il serait trop dommage de vous rendre malade et de vous dégoûter à vie de ce noble produit qui ne doit être consommé que s’il est d’une fraîcheur et d’une propreté irréprochable. Donc, achetez-là uniquement si vous êtes certains de sa fraîcheur, et lavez-la vous-même. De nombreux abats, même nobles (comme mon chéri le ris de veau), ont tendance à sentir un peu fort quand on les prépare, mais pas la gentille fraise ! Alors, lancez-vous, c’est vraiment facile, même si ça demande d’être vigilant sur la qualité et la propreté. La sauce a une grande importance, mais il n’est pas nécessaire d’être un fin cordon bleu. Je vous donne ici une recette de sauce gribiche pour accompagner la fraise, mais une bonne vinaigrette aux herbes fait aussi très bien l’affaire. Je sais que nombre d’entre vous n’en ont jamais mangé, ou plus depuis fort longtemps, alors, allez fouinez les étals, ou mieux, commandez-la à votre boucher ou à votre charcutier, et faîtes-vous plaisir : la fraise de veau est pauvre en graisse, même si c’est moins le cas de la sauce…

Prosciutto di San Daniele

wp_20160914_005Je sais, je vous ai négligés depuis un moment…. Désolée, j’étais en Italie. vous ne me croyez pas ? La preuve en image, avec le patron de l’Antico Caffé Toran : l’endroit où manger LE jambon de San Daniele ! C’est, bien entendu, à San Daniele del Friouli, au Nord de Venise, pas très loin de la frontière avec la Slovénie. Ma belle-maman est née là-bas, et c’est, du coup, grâce à elle si je mange Lire la suite Prosciutto di San Daniele

La vie rêvée des Amapiens

Vous vous souvenez de cette phrase de Desproges : « ne marche pas dans la mode, ça porte malheur ». Je suis plutôt d’accord avec lui, et même s’il parlait là de la mode vestimentaire, cela s’applique, à mon sens, à toutes les modes, même culinaires… Je frime, mais j’en suis victime aussi, je cuisine Japonais, j’ai laissé tombé depuis longtemps l’abus de sucre et de grosses sauces bien grasses (je ne mets même plus de vestes à épaulettes ni de pantalons à pinces)…. Mais, soyons honnêtes, il y a une mode (si, si !) qui est plutôt positive, Lire la suite La vie rêvée des Amapiens

Les Samoussas, ça mousse !

_DSC3586

Après mon petit coup de gueule sur la laïcité de mardi sur ma page perso (ici), je reviens à des motivations plus gourmandes mais néanmoins internationales, pour vous proposer une recette sympa, exotique comme il faut, sikhe à souhait, et déclinable suivant toutes nos envies : les samoussas. Quoi, c’est pas sikh, les samoussas ?  En tous cas, je trouve que ça mousse bien, moi. Version végétarienne, poulet, boeuf, sucré, salé, c’est cool, on en fait ce qu’on veut ! Bon évidemment, si ça doit mousser vraiment, il faut y mettre les bonnes épices, sinon on se retrouve avec des bricks triangulaires, voire même des chamuças ou des briouates… Ah, les subtilités des cuisines du monde, j’adore. Tous des copieurs, en fait !

Si on se faisait une petite glace ?

10Il paraît qu’il fait chaud ;  dans le sud ; pour changer ! Alors, nous, en Normandie, on va se faire croire qu’il fait chaud aussi, d’abord ! Et pour ça, rien de tel qu’une bonne glace.
J’ai un faible pour la pistache, pas vous ? Et, ça ne pouvait pas tomber mieux, je fais partie du jury « grand prix Cuisine Actuelle 2016 » et ils m’ont gentiment envoyé un panel de produits à tester, Lire la suite Si on se faisait une petite glace ?

Le poivre blanc de Penja

La recette du jour est agrémentée de poivre blanc de Penja (au Cameroun), j’en profite donc pour vous faire un petit topo sur ce poivre… Pour les impatients ou les vilains que le poivre n’intéresse pas, et qui cherchent une recette hyper facile, cliquez tout de suite sur le lien : carpaccio de poulet. Ceci dit, je comprends que votre curiosité soit attisée par ce carpaccio inhabituel, mais je crois Lire la suite Le poivre blanc de Penja

Lendemain de ravioli…

Il devait y avoir un champi hallucinogène dans le panier, glissé au milieu des cèpes…. Triez bien, surtout, sinon vous voyez où ça peut vous mener ! Un article sans photo, quant au contenu, je préfère ne pas commenter. Et enfin, le titre ! hum hum… On les a mangés dimanche, les ravioli !

ravioli5

Le lundi, c’est ravioli !

Oh, ami ravioli, d’où que tu sois

qu’importe, pourvu que ta sauce

artichauts, cèpes ou foie gras

m’emmène vers le cosmos !

Quand, sur une envie innocente

je dus goûter ta garniture

par ta texture si fondante

tu fus pour moi la forfaiture !

Durant ma vie, même en fortune,

dans ma cuisine et nulle autre part

je garderai de frais légumes

et quelques pâtes dans mes placards…

Dimanche 10 janvier 2016

crevettesVous avez remarqué, je ne vous refais pas le coup de la galette des rois, puisque je l’ai déjà fait l’an dernier… que cela ne vous empêche surtout pas d’en préparer une, c’est tellement bon !  Aujourd’hui je remets le couvert avec les crevettes, ces divines créatures, et le poivre, ce sublime fruit (et oui!), pour vous proposer les crevettes au poivre vert. Vous n’habitez pas au bord de la mer ? Qu’à cela ne tienne, moi non plus ! J’aimerais bien, me direz-vous…. Quelqu’un ne connaîtrait pas un terrain à vendre en Seine-Maritime, avec vue sur mer ? Du côté de Fécamp, ça me dirait bien. On pourrait manger du bon poisson fraîchement péché, presque tous les jours !

Bon, sinon, je saute de la crevette à l’épinard, et pas du coq à l’âne (c’est peut-être pas mauvais, l’âne ?) : une fois n’est pas coutume, je voulais ici vous signaler une bonne adresse à Rouen. Je ne suis pas toujours aussi grognonne que ce 7 Mai 2015, ou je déclarais ne jamais trouver de bon resto à Rouen, entre autres bougonneries… Cette semaine, j’ai mangé les meilleurs raviolis frais (ricotta épinards), vraiment frais, que j’aie croisés en dehors de l’Italie. C’est un tout petit resto, au 8, place de la pucelle , qui s’appelle l’Oritano. Je vous le recommande, donc ! Ils poussent même le vice jusqu’à confectionner eux-même leur mozzarella fraîche ! Pas avec du lait de bufflonne, ne rêvons pas, et contentons nous du lait de vache (snif)…. Je n’ai pas eu le plaisir de la goûter encore, mais je vous en reparlerai dès que ce sera chose faite, promis. On m’en a dit le plus grand bien, je retournerai donc là-bas pour la tester, puisqu’on n’est jamais si bien régalé que par soi-même.

 

Bonheur de Saint-Jacques

IMG_5588Je sais, vous pensez que je vais encore faire un trip sur les coquilles Saint-jacques normandes, et tout et tout… Qu’est-ce que vous voulez ? C’est une réalité ! Ce matin, on a pris la direction de Fécamp, et oups, c’était le début de la foire aux harengs… on a eu chaud, on a échappé à la foule . Par contre, on n’a pas échappé à la fumée des harengs qui cuisent en direct. Lire la suite Bonheur de Saint-Jacques

Infos locales…

Bonsoir à tous,

Je suis désolée pour les autres, mais ce billet s’adresse plutôt aux habitants de la région de Rouen… Aucun racisme de ma part, vous allez comprendre : le sujet du jour concerne un événement local, le salon gourmand de Rouen (« anciennement nommé salon du vin et du terroir »). Le caractère militant et engagé que vous me connaissez me pousse, Lire la suite Infos locales…

19 Septembre 2015

Bonjour,

Aujourd’hui, je vous propose une recette simple  à réaliser, pour un effet certain, et un très bon goût : la soupe de fraises / tomates, avec une purée d’avocat, à servir en entrée. Puis, puisque j’ai réussi à me procurer du miel tout fraîchement récolté, par buzzz et compagnie, j’ai concocté des maquereaux pour mon mari, qui m’en réclamait depuis un moment. Vous me connaissez, une petite touche d’Asie là-dessus, et hop, un délicieux filet de poisson à servir à tous, même aux enfants qui n’en sont pas fans d’habitude ! Bonne semaine les gourmands.

Nouveaux usages

Ne vous êtes-vous jamais demandé « mais comment sait-on que les grecs anciens demandaient leur avis à leurs Dieux pour toute décision à prendre?   » ou bien encore « qu’est-ce-que Moulinàpoivres nous a concocté comme délice cette semaine ?  » Pour la seconde question, et si vous êtes pressé de le savoir, vous trouverez la réponse ici et ici. Pour la première question, c’est simple, quelqu’un l’a écrit quelque part. Lire la suite Nouveaux usages

Bouchées Chinoises à la vapeur (DIM SUM)

Jdimsum2e viens de lire  dans télérama (bon, d’abord, je suis en vacances !) un article qui m’a bien fait rire,sur une sorte de nouveau langage apparu dans les émissions de télé-réalité ; si vous me connaissez un peu, vous saurez que je ne suis pas insensible aux malheurs qu’on fait subir à notre belle langue, et je dois dire que là, on est servis ! Si vous voulez connaître la recette du jour, il va falloir me lire, mes pauvres loulous ! Parce que je sais bien que vous ne voyez pas le rapport avec les bouchées Chinoises à la vapeur. J’y viens… Lire la suite Bouchées Chinoises à la vapeur (DIM SUM)

Erratum

Ben voilà, c’est les vacances, et je me laisse aller à taper un article depuis mon canapé, sur un PC portable, sans souris, et paf, c’est la cata, une fausse manip avec le touchpad, et l’article est publié avant d’avoir été terminé ! Bravo ! Je suis désolée, vous allez recevoir 3 articles pour le prix d’un, à savoir, un premier non terminé, un erratum, et le précédent, version complète, avec les liens et tout ce qu’il faut… Toutes mes excuses, et les plus plates à mes plus récents abonnés, qui vont recevoir un premier article raté ! Vous allez avoir une bonne image de moi, avec ça !

Je vais me dépêcher de corriger tout ça, et je vous prépare une bonne recette ce week-end pour me faire pardonner, promis !

Cuisine Japonaise

Cela fait 70 ans que les bombes nucléaires ont été larguées sur Hiroshima et sur Nagasaki.  Triste anniversaire pour les Japonais, évidemment, mais pour l’humanité entière ! Un de ces grands jours qui ont prouvé notre insondable inhumanité…  Une des vertus de la cuisine est de nous rapprocher et d’apprendre à nous connaître, quand nous nous pensons si différents. La gastronomie Japonaise semble bien éloignée de la notre de prime abord, Lire la suite Cuisine Japonaise

Burger party

léoEn cette période de révolte pour les éleveurs,  si nous avions une pensée reconnaissante pour ces braves boeufs qui nous donnent une si bonne viande ? Et comme un bon produit donne un bon plat…je viens de manger un bon steak (ici joyeusement présenté par Léonard) né, élevé et abattu en France, et même, en Normandie ! Circuit court, tout bien comme il faut. C’est vrai, le circuit court, ça paraît logique, alors si je peux le faire, ok, mais pour les noix de coco, ça va pas être simple ! Lire la suite Burger party

Weekend risotti

Voici venir à nous un long weekend de 4 jours ! Pour les  chanceux qui font le pont… Je ne parle même pas de ceux qui sont en vacances ! J’ai choisi de vous parler de cette merveille qu’est le risotto. Vous avez du temps devant vous pour vous entraîner, d’ici au 15 Juillet, difficile journée de retour au boulot.  Parce que oui, le risotto, ça nécessite un peu d’intérêt et d’attention.

Pour les plus pressés, que mon baratin « bassine », si vous voulez la recette du weekend (riso nero), cliquez direct ici.  En prime, une petite salade rouge, ici. Pour les plus sympas, qui ont l’insigne patience, ou curiosité, c’est selon, de me lire, vous trouverez les liens des recettes en fin d’article. Qui n’est pas un roman, non plus, juste une petite distraction de 5 minutes, pour sortir de la semaine. Lire la suite Weekend risotti

Dimanche 7 Juin 2015

Je suis pas trop forte en pâtisserie, et encore moins en boulangerie. J’ai déjà essayé plusieurs fois, sans trop de succès. A chaque fois (espacées les unes des autres de quelques années, il me faut l’avouer), j’ai obtenu un truc mangeable mais vraiment pas top, et au regard du boulot que représente le pétrissage, ça n’en valait jamais la peine.  Alors que là, c’est le miracle, très facile et quasiment inratable : le pain sans pétrissage. Et c’est vraiment très bon, tout à fait digne d’être servi à vos invités comme au petit déjeuner…  mon pain Lire la suite Dimanche 7 Juin 2015

Sensations culinaires