Minestrone

Je n’avais jusqu’ici jamais mangé de minestrone, il faut dire qu’à priori, je me disais juste que ce n’était qu’une soupe de légumes…. Et avec les petits pois du jardin, les tomates, etc… j’ai pensé à les utiliser de façon optimisée, alors j’ai tenté le minestrone. Très bonne surprise, j’ai trouvé ça bien meilleur que je ne l’aurais cru, j’y ai même décelé de l’umami, miam !

Alors, si comme moi, vous n’avez jamais gouté, lancez-vous également, c’est vraiment la saison !

Pour 8 personnes (ou 2 fois 4, ça se réchauffe plutôt bien) :

  • 1 courgette de taille moyenne (la mienne pesait 380gr)
  • 300gr de haricots verts (j’ai mélangé les classiques et les plats)
  • 220 gr de haricots blancs frais écossés (hors saison, des secs)
  • 1 ou 2 carottes (j’ai mis 150gr)
  • 110gr de petits pois frais écossés
  • 2 oignons moyens ou 1 très gros
  • 1 branche de céleri
  • 3 tomates bien mures
  • 1 part de parmigiano reggiano
  • 1.5l de bouillon de viande (poule, boeuf…)
  • 1 grosse poignée de pâtes (macaronis coupés)

Mondez les tomates (ébouillantez-les pour leur enlever la peau), et évidez-les ; conserver l’intérieur pour une sauce (si vous voulez !) ne gardez que les parties fermes, que vous coupez en petits dés.

Faîtes cuire les haricots blancs à l’eau froide, une trentaine de minutes, puis égouttez-les. Réservez.

Faîtes cuire les pâtes al dente, rincez-les pour stopper leur cuisson, réservez. Pour qu’elles ne collent pas, je vous propose d’y ajouter une goutte d’huile, et les cubes de tomates.

Lavez, épluchez, écossez… et découpez tous les légumes en petits cubes (sauf les petits pois, parce que c’est trop pénible d’en faire des cubes, arf arf !)

Dans une cocotte, faites revenir les oignons et les carottes, laissez cuire 5 minutes à feu moyen, puis ajouter les haricots verts, le céleri, les petits pois et le bouillon chaud.

Laissez cuire à feu doux 30 minutes, ajoutez les dés de courgette et laissez cuire encore 15 minutes. Vérifiez que vos légumes sont cuits à votre goût et ajoutez les haricots blancs, les tomates et les pâtes. laissez cuire de nouveau 5 minutes, et servez.

Attention, très important : ajoutez des copeaux de parmesan avant de déguster. Ils devront fondre dans le bouillon et c’est ce qui, je crois, donne l’umami à ce plat (avec les tomates et le goût de viande du bouillon).

Bien obligée, en tant que française, de l’avouer, ils sont bons, ces italiens ! En cuisine, hein !

Sensations culinaires

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :