Une idée de plat pour Noël : le pigeon

pigeonneauxJe sais pas chez vous, mais, chez moi, quand j’étais minotte, lorsqu’il y avait du pigeon au menu, j’étais pas des plus enthousiastes…. Mais un jour, il y a 2 ans environ, j’ai mangé du pigeonneau dans un resto, c’était hyper bon, parce que la viande était rouge et tendre, pas l’infâme truc marron et dur, avec une sauce aux champis (pardonnez-moi, amis champignons, je vous adore, mais il faut reconnaître que vous avez joué dans des mauvais films assez souvent !)Depuis, je m’étais juré d’essayer un jour. Le chef m’avait confié alors que pour que la viande reste rouge, il la cuisait 10 heures à 56°C. J’aime cuisiner, mais mon four n’est pas aussi précis, j’avais donc un peu peur. J’avais tort, parce qu’avec mon four ménager, j’ai quand même réussi et je vous jure, ça valait ceux du resto (c’est mon mari qui le dit, mais, bon, je suis d’accord). Préparez ces pigeonneaux à l’armagnac pour les fêtes, vous vous régalerez et ferez sensation. d’autant qu’on ne trouve pas facilement du pigeon, et s’il y a une période pendant laquelle on peut en trouver, c’est bien maintenant, alors pas d’hésitation, foncez chez le boucher (pas au supermarket), et achetez ou commandez les bestioles, leur chair est fabuleuse. Avec l’armagnac, c’est sublime.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s