Epreuve d’entartage aux JO

6Tentons de nous ancrer dans l’actualité, qui, cela ne vous aura pas échappé, est dominée par les JO.  Saviez-vous que dans l’antiquité, les athlètes des jeux se lançaient des tartes, après le lancer de disque, pour se défouler… des tartes fines, j’espère ! C’est au légendaire sens de l’humour de Napoléon que nous devons la fin de cette épreuve, après qu’il s’en soit pris une dans le museau ! Je ne sais pas si c’est vrai (source wikibouffe), mais ce qui est certain, c’est qu’à l’époque, cela devait être plus distrayant, vu que les athlètes y concouraient nus comme des vers. Au moins, y’avait du spectacle ! En attendant de nouvelles distractions de ce type, faisons-nous plaisir avec la bouffe : la semaine dernière (ou celle d’avant, qu’importe !), pour la framboise, je vous proposais  une version tarte à la crème, mais aujourd’hui, chaleur oblige, je vous rappelle l’existence de la tarte fine, épure du genre, mais néanmoins délicieuse, pourvu que la pâte feuilletée soit remarquable et les fruits sucrés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s