Maquereaux de saison

maquereau confit

Je ne sais pas pourquoi on a donné le nom de ce poisson à des types aux moeurs douteuses, parce que cet animal a toutes les qualités : il est très beau, il est facile à travailler, sa chair se prête à toutes les cuissons, bref, on ne voit pas le rapport ! Peut-être parce qu’il y en a en toutes saisons et qu’il abonde encore sur notre planète…  Bon, bref, c’est la saison de le faire cuire au barbecue, mais pas que.  Préparer ce poisson de la façon que je vous propose ici , c’est lui redonner ses lettres de noblesse : il sera servi en filets, confits dans l’huile d’olive, cuits à basse température, et d’une grande finesse. La recette n’est pas difficile du tout, mais nécessite une grande fraîcheur du poisson et une bonne quantité d’huile d’olive. Et pour une fois, je ne vous ferais pas le couplet sur la qualité, vous pouvez choisir une huile d’olive modeste (restez quand même dans la première pression à froid, faut pas pousser non plus !).

Je sais, je suis forte, mais quand même, je suis obligée de l’avouer : j’ai piqué cette façon de cuire le maquereau à Amandine Chaignot (resto de l’hôtel Drouot). Merci, M’dame !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s