Après le salon gourmand

Puisque j’y étais et que je vous en ai parlé, je me dois de vous faire un petit compte-rendu ! j’ai passé un moment vraiment sympa et très intéressant. Samedi, toute la journée, j’ai pu observer le travail des 3 candidats du concours, de très près, puis déguster les bonbons en chocolat qu’ils ont du confectionner, avant que nous délibérions, avec les autres membres du jury (des pros, eux !). Je vous fais grâce du traditionnel « la tâche n’était pas facile, etc… », puisque de toutes façons c’est toujours le cas, à moins de tomber sur une bande de bras cassés qui s’inscrivent dans un concours pour le seul plaisir de montrer à leurs proches, si besoin était, qu’ils sont les meilleurs !

1Mais là, non, ils étaient tous très sympas et motivés ! C’était génial de les regarder bosser, j’ai appris plein de choses sur le travail du chocolat, et constaté que le problème de la température est une question essentielle dans le travail de cette matière ! Je soupçonnais déjà ça, mais cela m’a conforté dans le fait que je ne m’y risquerais pas comme ça, au risque d’obtenir des résultats très moyens. Sur la photo ci-dessus, on voit une candidate (c’est elle qui a gagné, d’ailleurs) qui vaporise de l’air refroidi sur un pétale en chocolat pour le fixer à la fleur, après avoir utilisé du chocolat chaud pour le coller. Bon, trêve de techniques, il faut que je vous fasse baver un peu, en vous montrant les bonbons que j’ai goûtés : 2

A gauche, le chocolat de Maxime (Beyer à rouen), avec, dedans, une réduction de cidre, au centre, celui d’Elodie (formatrice dans au CEFAA de Villepinte), fourré d’une ganache au caramel beurre salé, à droite, celui d’Antoine (pâtisserie Vatelier à Quincampoix), qui contenait une ganache chocolat et de la pomme. J’espère ne pas m’être trop trompée, si c’est le cas, n’hésitez pas à me corriger (peu de personnes pourront le faire, ceci dit, à part les candidats eux-mêmes et les jurés, mais n’hésitez pas !)

Ce qui est moins drôle dans tout ça, c’est que j’ai pris la mesure de mon incompétence en pâtisserie… Dois-je m’inscrire à un stage d’initiation à l’INBP (organisateur du concours « chocolat et talents ») , ou continuer à vivre pépère sur mes petits desserts classiques et simples ? Pour l’instant, je vais faire ça, d’une part parce que je manque de temps, d’autre part, parce que vous n’aurez pas besoin de mon blog pour trouver de bonnes recettes de desserts, les blogs de pâtisserie pullulent sur le net ! Bon, ceux de cuisine aussi, mais c’est pas pareil … d’abord !

Quant aux fabuleux bonbons au chocolat, je vais continuer à les acheter chez mon fournisseur officiel (Beyer, pour les curieux), ça vaudra bien mieux pour le moment (et pour encore longtemps, je pense)!

Et si vous voulez voir les photos du concours, bien meilleures que les miennes (avec un téléphone, c’est pas trop glop), je vous invite sur la page facebook de l’INBP, en cliquant là : https://www.facebook.com/inbp.rouen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s